bann-emf-toulouse

 

« L'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme » DDHC 1789

"Ici on noie les Algériens", cette inscription gravée sur les murs des quais de Seine est l'un des rares témoignage que l'on garde d'une nuit noire de terreur.

1961 :

Époque où certains Hommes étaient encore considérés comme des animaux. (« Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »)

Époque où la notion de droit ne se valait que pour une race (« Article 5 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.»)

Époque où la liberté avait une couleur (« Article 20 : Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques. »)

Alors voilà c'est l'histoire d'un peuple opprimé, injustement traité, dont ses terres lui ont été arrachées, ses hommes torturés, ses femmes violées, ses enfants exploités, qui a pour seul droit, le droit de regarder mourir ses frères et sa terre en somme le droit de SE TAIRE. 


Peuple fier et courageux, le silence nous ne connaissons pas, l'injustice nous la réprimons, nous lutterons jusqu'à ce que nos droits valent les vôtres. Nous manifesterons ce soir pacifiquement nos femmes et nos enfants nous accompagneront. Nous dirons NON, non au traitement que vous nous imposés, nous sommes tout aussi humains que vous. Pancartes de nos mains écrites : « paix en Algérie ». 
Monsieur Papon, sous vos yeux, un peuple manifeste pour la dignité humaine, pour seul écoute ils n'ont eu que le silence des profondeurs de la Seine. Sachez qu'ils étaient moins animal que vous.

Une vieille femme rencontrée, un jour, m'a parlé de cette époque. Des yeux bleus troublant on pouvait y lire un mélange de peine de peur et de haine. Et pour conclusion à tous ces actes elle m'a dit « L’Algérie fut un pays tant convoité, ses terres étaient riches, ses hommes forts ses femmes belles. Nous n'avions pas cette notion d'appartenance, ce qui était à nous, était en réalité à Dieu. Si seulement les Français avaient compris que pour avoir ce que nous avions il leur fallait demander le partage, nous aurions jusqu'à présent vécu en paix avec eux. »

Hanane C.

Se connecter

Sport et Culture

Likez-nous



Suivez-nous

EMFASSO Au lendemain du déferlement médiatique et politique, auquel se sont mêlés certains membres du gouvernement, au dépe… https://t.co/SwGD5yh66F
EMFASSO Merveilleux Ramadan à tous 😍 Puisse ce mois être une source de bonheur, d'apaisement et d'élévation pour tous ! 😊… https://t.co/2tZ1hHoNoh
EMFASSO C'était la semaine dernière, c'était à Londres. 😍 Nous étions invités pas @FaithAssociates à participer à la secon… https://t.co/2yfyAV0Zn0

Copyright 2013 EMF - Association loi 1901, au service des étudiants depuis plus de 20 ans. 

Plan du site - Partenaires - Mentions légales

Facebook Emf ToulouseTwitter Emf ToulouseChaîne EMF